la mission fondamentale de l’employeur face à la pandémie de Covid-19

Les obligations des employeurs ont quelque peu été bouleversées par la covid tant au niveau de la santé, qu’au niveau de la sécurité des salariés. Une nouvelle définition du travail est alors apparue.

Le bouleversement des conditions de travail en raison d’une pandémie mondiale

L’apparition du virus de la covid a complètement métamorphosé les conditions de travail au sein des entreprises. En effet, nous avons dû mettre en place divers protocoles sanitaires afin de pouvoir respecter les gestes barrières, mais également afin de permettre aux collaborateurs de travailler dans de saines conditions (prévenir les risques). Par ailleurs, et vous l’aurez sans doute remarqué, la propagation du Covid-19 a eu des conséquences néfastes sur la santé mentale de chacun. L’isolement dû aux confinements à répétitions mais aussi la peur de la contagion en sont les principaux facteurs et ont joué un rôle non négligeable sur notre bien-être. Stress, absentéisme et mal être sont autant d’éléments permettant d’observer ce phénomène inquiétant. Néanmoins, ces risques professionnels et psychosociaux peuvent être évités, notamment par le biais de moyens protecteurs, mis en place par l’employeur au sein de l’entreprise. L'appel à un coach d'entreprise est dans ce cas, une étape à privilégier.

La responsabilisation de l’employeur face aux risques pesant sur les collaborateurs

En tout temps, la responsabilité de l’employeur est primordiale au sein de l’entreprise, notamment envers les salariés. Pour ce faire, sa mission est d’assurer et protéger la santé physique et mentale des salariés afin qu’ils se sentent en sécurité au travail. Avec l’apparition du Covid-19, la vie professionnelle a dû apprendre à s’adapter à ces nouvelles circonstances, et ce, tous secteurs confondus. Dans une volonté de protéger les plus fragiles, nous avons été contraints de privilégier le télétravail, lorsque cela était envisageable. De plus, au sein de chaque entreprise, les employeurs se sont efforcés de remplir leur mission de prévention de la santé au travail de chaque salarié.

 

Pour ceux préférant le travail dit « en présentiel », une solution était trouvée dans la mise à disposition de gel hydroalcoolique et dans la distribution de masques (obligation de l'employeur). A contrario, pour ceux estimant qu’un télétravail était préférable, une organisation du travail inédite a dû être mise en place. La préservation de la santé au travail, et ce quel que soit les conditions dans lequel il était exercé, a été, et reste la principale mission de l’employeur. Dès lors, l’obligation de l’employeur est double ; d’une part, il doit assurer une prévention des risques sanitaires liés à la pandémie mondiale ; et d’autre part, son rôle consiste à opérer une prévention des risques professionnels. Le management de l’employeur peut donc se résumer aux domaines « santé et sécurité ». Ce dernier a dû apprendre à concilier l’efficacité et la motivation de ses employés, tout en protégeant leur santé. Il est à noter que l’apparition des risques professionnels et des risques psychosociaux met en péril le bien-être des salariés. Fort heureusement, une démarche de prévention auprès des collaborateurs peut permettre à l’employeur d’éviter ce genre de situations.

 

Cette démarche se décline en deux approches différentes, suivant la taille de l’entreprise. Pour les entreprises de plus de 50 salariés, l’employeur peut utiliser le questionnaire d’évaluation de la santé au travail dit « SATIN ». Son utilisation va permettre l’évolution des conditions de travail des salariés au sein de l’entreprise. Pour les entreprises de moins de 50 salariés en revanche, l’employeur a tout intérêt à mettre en place des démarches d’intervention bien-être, qui permettront la découverte rapide de solutions. Enfin, en plus d'engager des actions de préventions, l’employeur a pour responsabilité d’instaurer un échange avec les salariés (climat de respect et d'écoute). Cette solution permet un meilleur dialogue, et par conséquent une meilleure évaluation des risques auxquels sont confrontés les collaborateurs.

Les bénéfices du bien-être sur son lieu de travail

Une bonne qualité de vie au travail doit être garantie par l’employeur en vertu de ses conséquences bénéfiques sur les salariés. En effet, une étude de l’Université de Harvard a affirmé que le bien être au travail permettait de réduire à la fois le stress et l’absentéisme. En analysant une trentaine de programmes portant sur le bonheur au travail, ils ont réalisé que le bien être augmentait de façon exponentielle la productivité des salariés. En vertu de cette étude, l’employeur a tout intérêt à faire du lieu de travail un endroit source d’épanouissement et de bien être pour les collaborateurs. C’est là que réside un problème de taille pour l’employeur : chaque collaborateur subit un changement significatif de ses conditions de travail ainsi que de son environnement de travail. Avec l’essor du télétravail à la maison, nous devons apprendre à concilier l’équation vie privée d’un côté, et travail à réaliser de l’autre. L’employeur doit donc être à l’écoute de ses salariés, afin que ces derniers regorgent de motivation et de créativité. En effet, seul la conservation du bien être sur le lieu de travail permettra de sauvegarder l’efficacité et la santé mentale des salariés (responsabilité de l'employeur).

© 2023 by EPSILON. Proudly created with Wix.com